SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort
http://90.snuipp.fr/spip.php?article2180
LA CLASSE EXCEPTIONNELLE : DECRYPTAGE
vendredi, 9 février 2018
/ SNUipp 90

La classe exceptionnelle porte bien son nom ! Du jamais vu !

La Classe exceptionnelle, c’est le nouveau grade qui a vu le jour avec la mise en place du PPCR. Comme la hors classe devient un peu plus accessible, il fallait créer aux yeux de ceux qui nous gouvernent, un nouveau grade qui reconnaisse l’excellence des meilleurs d’entre nous !

Plus sérieusement, sous certaines conditions, il a été demandé à certains d’entre nous de postuler en décembre pour un accès à ce nouveau et ultime grade (graal ?)

La pêche aux « gros » se fera dans 2 viviers :
— > 1er vivier : les collègues au 3ème échelon de la hors classe qui ont occupé certaines fonctions pendant au moins 8 ans (éducation prioritaire, directeur/trice, PEMF, conseiller péda, …) . Ces collègues ont dû mettre à jour leur CV et envoyer un dossier de candidature. (30 dans notre département)

— > 2ème vivier : les collègues au 6ème échelon de la hors classe (le dernier). Ces collègues n’ont pas eu besoin de faire acte de candidature, ils participent automatiquement à la pêche. (8 dans notre département dont 7 sont aussi dans le vivier 1.)

Et maintenant ?

Toutes ces personnes vont être passées sous le filtre des IEN qui se sont réunis plusieurs fois pour définir des critères d’appréciations. Les IEN émettront un avis sous forme d’une appréciation littérale. Le texte officiel dit : « L’examen du parcours professionnel de chaque agent doit permettre d’apprécier, sur la durée, son investissement professionnel, compte tenu par exemple des éléments suivants : activités professionnelles, implication en faveur de la réussite des élèves et dans la vie de l’école/établissement, richesse et diversité du parcours professionnel, formations et compétences. »

Le DASEN va mettre ensuite une appréciation à chacun :
— > Excellent :140 points
— > Très satisfaisant : 90 points
— > Satisfaisant : 40 points
— > Insatisfaisant : 0 point

Puis des points seront attribués selon la durée depuis laquelle les collègues sont dans l’échelon de la plage d’appel (depuis combien de temps ils sont au 3ème échelon de la hors classe pour vivier 1 et depuis combien de temps ils sont au 6ème échelon de la hors classe pour le vivier 2). Les points iront de 3 à 48. Vous comprendrez donc que c’est l’appréciation qui fait tout.

Combien de personnes seront prises dans les filets de la classe exceptionnelle ?

Les 38 personnes qui peuvent accéder à la classe exceptionnelle seront donc classées dans un tableau d’avancement comme pour les promos classiques.

On doit atteindre 10% de l’ensemble des collègues du département en 2023 promus à la classe exceptionnelle, mais on y va progressivement. Cette année ce sera 1,43 % du total des collègues du département. Pour le moment nous avons le chiffre académique (71) mais pas départemental. Entre 9 et 11 places probablement.

Pour donner ces places, le Dasen en choisira 20%, soit environ 2, dans le vivier 2 et 80%, soit environ 8, dans le vivier 1. Il doit aussi normalement veiller à un équilibre homme/femme représentatif de l’équilibre Homme/femme dans l’ensemble des collègues du département : exemple : si on a 85% de femmes dans le 90, on devrait avoir 85% des promues femmes, ou à tout le moins tendre vers cela. Ces règles sont issues du protocole d’accord sur l’égalité professionnelle.

La CAPD Classe Exceptionnelle

Doivent siéger dans cette CAPD des représentants des personnels qui sont à la hors classe. Dans le 90, c’est le SNUIPP qui occupe le siège (sur les 5 de la CAPD) étiqueté hors classe. Donc normalement c’est notre représentant hors classe et son suppléant qui devraient siéger MAIS tous les 2 sont éligibles à la classe exceptionnelle. Il a donc fallu tirer au sort parmi tous les collègues hors classe qui ne peuvent pas accéder pour le moment à la classe exceptionnelle (24 personnes). La DSDEN va contacter la 1ère personne tirée au sort pour savoir si elle accepte de siéger à la CAPD pour représenter ses camarades. Idem pour la 2de en tant que suppléante.

Nous, élues en CAPD appartenant à la classe normale, ne pourrons pas siéger ce coup-ci. Nous avons demandé au DASEN un groupe de travail en amont pour qu’au moins il nous présente les critères retenus pour formuler ses appréciations et pouvoir vous en rendre compte, il a refusé pour le moment. C’est dommage, ces promotions semblent déjà très subjectives, un brin de transparence aurait été le bienvenu. Cette CAPD restreinte, se tiendra le 19 mars prochain.

Voilà vous savez tout, enfin, tout ce qu’on peut savoir d’un truc un peu mystérieux qui se fait dans les hautes sphères de notre académie.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.