www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : VOTRE CARRIÈRE 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
19 novembre 2010

JEUDI 25/11 : JOURNÉE D’ACTION NATIONALE DES RETRAITÉS

Pour répondre à la dépendance : demandons une réponse collective, solidaire et publique
La Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique (FGR-FP) appelle à un rassemblement le jeudi 25 novembre, journée nationale d’actions des retraités.

La prise en charge de la dépendance va être profondément revue. Le ouvernement a annoncé cet été l’ouverture des discussions sur le sujet à la fin 010 et six mois de débat pour parvenir à l’adoption d’un projet de loi avant l’été 011. Le rapport parlementaire de la députée Valérie Rosso-Debord, publié en uillet est très inquiétant ; il préconise :

  l’abandon, à terme, de la prise en charge de la dépendance par la solidarité nationale

  la souscription d’une assurance dépendance privée obligatoire pour toute personne de plus de 50 ans.

  La fin de l’allocation pour les personnes en GIR 4 donc pour les personnes âgées n’assumant pas seules leurs transferts mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l’intérieur de leur logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et l’habillage. Ce sont également des personnes âgées n’ayant pas de problèmes locomoteurs mais devant être aidées pour les activités corporelles et pour les repas ;

  Un député UMP a même été jusqu’à proposer d’abandonner un jour de RTT afin de financer la dépendance…

Dans le Territoire de BELFORT Environ 2700 personnes âgées sont prises en charge soient 24.8 % de la population de 75 ans et plus : 2680 au titre de l’Allocation Personnalisée Autonomie( APA) et 157 au titre de l’Aide Sociale à l’Hébergement. Parmi elles, 1 769 vivent à domicile (16.2 % des 75 ans et plus) et environ 940 en établissement (8.6 % des 75 ans et plus). 55,4 % des personnes à domicile étaient en GIR 4 (75 % de ces personnes sont isolées). Ces 55,4 %, soient 700 personnes, risquent de ne plus obtenir l’APA.

Le nombre croissant de personnes en perte d’autonomie est un enjeu de société. L’état doit prendre ses responsabilités par une réponse publique correspondant à un choix de société.

Parce que ce risque peut frapper chacun de nous :

• la réponse doit être une gestion collective de ce risque au sein de la Sécurité sociale

• son financement doit se faire dans le cadre de la solidarité nationale, avec un engagement de l’État.

Le recours à des assurances individuelles et au patrimoine des seules personnes âgées dépendantes ne sont pas des solutions acceptables car elles pénalisent les personnes âgées dépendantes au détriment d’une solidarité large.

GIF - 2.3 ko
FGR-FP

Avec l’intersyndicale des retraités revendiquons

• Le Développement de la prévention

• Une Réponse aux besoins des personnes restées à leur domicile : l’attribution de l’Apa est insuffisante : le reste à payer est beaucoup trop élevé ;

• Une politique coordonnée et de qualité dans les aides à la personne

• Une offre suffisante d’accueil en établissement Le rythme, en France, de 7 500 créations de places en maison de retraite médicalisée par an ne répond pas aux besoins actuels et futurs

• Un prix de journée en établissement revu : le reste à charge est trop élevé.

 

27 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.