www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : VOTRE CARRIÈRE 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 mai 2010

LE PACTE CARRIERE

Luc Chatel a présenté "les mesures visant à revaloriser le métier d’enseignant" dimanche 28 mars 2010 : revalorisation (malheureusement pas pour tous), accompagnement des enseignants durant leur carrière, mobilité et santé au travail.

Le DIF (droit individuel à la formation) :

Dès septembre, chaque enseignant pourra faire une demande individuelle de formation, sur la base d’un crédit de 20 heures par an plafonné à 120 heures. Les formations, complémentaires à celles proposées par l’administration, auront lieu pendant les vacances scolaires, et seront rémunérées 50% du salaire horaire. Le projet de décret, prévu par la loi Fillon sera soumis à concertation dans les semaines qui viennent.

Seconde carrière et mobilité :

Un portail unique avec une base de données, proposera aux enseignants souhaitant se reconvertir des passerelles vers d’autres métiers de la fonction publique, qu’elle soit étatique ou territoriale, ou à l’étranger. Le ministre propose aussi des entretiens de carrière, l’un au bout de deux ans de carrière, l’autre au bout de 15 ans. Ces entretiens seront menés par les conseillers mobilité carrières recrutés dans les DRH d’académie.

Médecine du travail et santé :

80 médecins de prévention devraient être recrutés afin que chaque académie et chaque département puissent être dotés d’au moins un médecin. Ce chiffre double le nombre de médecins de prévention. A partir de septembre, un bilan de santé devrait être mis en place pour tous les personnels de l’éducation nationale âgés de 50 ans.

Les actuels CHS académiques seront transformés en CHSCT d’ici le mois de juin.

L’évaluation des enseignants :

C’est le grand chantier annoncé pour les mois à venir. Le ministre précise que les modalités de l’évaluation des enseignants doit changer. « Elles ne doivent pas être que pédagogiques » dit-il. En d’autres mots, il veut introduire de nouveaux critères pour évaluer les enseignants. « Le fait qu’ils assument de plus en plus de choses en dehors de la classe, oblige à revoir leur évaluation » pouvait-on lire du côté du ministère.

S’il s’agit d’abandonner des critères clairs et objectifs au profit d’une augmentation du mérite, le SNUipp s’y opposera.

 

7 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.