www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LE MÉTIER  / Formation initiale / Concours PE 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 février 2010

ACTION URGENTE A BESANCON ORGANISEE SUR LE SITE DE L’IUFM

AVIS à tous les profs et PEMF qui peuvent se libérer vendredi : TOUS à BESANCON dès 13h30 pour intervenir dans les débats du CE ! Les stagiaires et étudiants sont invités à se joindre aux formateurs.

Compte-rendu rapide de la réunion des formateurs à Besançon :

nous étions une trentaine représentant tous les sites (1 seule personne de Belfort et 1 de Vesoul) et pratiquement tous les statuts de formateurs.

Comme dans tous les IUFM et universités, la question de l’élaboration et de la remontée des maquettes a été débattue.

Sylvie Meyer est sortie du CA de l’université pour nous informer de la teneur des débats au cours de cette instance : Claude Condé (président de l’u) a rappelé son opposition à cette réforme mais n’envisage pas pour l’heure d’interrompre le processus d’élaboration et de remontée des maquettes. Une motion de consensus sera rédigée et votée à l’unanimité du CA demandant la remise à plat du dispositif et réclamant de nouvelles négociations tenant compte des avis exprimés dans la communauté universitaire. En effet, rappelons que le report d’un an de la mise en œuvre de la réforme de la formation aurait dû permettre de rediscuter un nombre important de points qui posaient problème... ce qui n’a pas été le cas. On en est donc pratiquement au même point que l’année dernière à cette date. On ne peut que constater :
- l’impossible conciliation d’une préparation sérieuse d’un master (à et par la recherche), de la préparation de concours très sélectifs et d’une formation professionnelle de qualité.
- la mise en place d’un calendrier des concours incohérent et dangereux (rappel : les textes parus prévoient l’admissibilité du concours PE avant les congés d’automne... donc avec préparation pendant les vacances d’été)
- aucune concertation ou négociation avec les universités et les syndicats n’a été mise en place
- le temps de formation (seule avancée de l’année) après recrutement (1/3 du temps de service) est laissé à l’initiative des rectorats et IA et non des IUFM qui ne sont même plus mentionnés et se résumera à un compagnonnage avec des "maîtres chevronnés".
- la question des personnels et de l’évolution de leurs missions (par exemple PEMF) ou de leur éventuelle éviction (profs certifiés ou agrégés) demeure entière. On note que la position de l’université est problématique car elle est contraire à celle de l’année dernière (blocage des maquettes) alors qu’aucune des revendication n’a abouti. Il n’en demeure pas moins que cette réforme de la formation est très contestée et qu’un mouvement fort de protestation peut faire bouger la ligne actuelle. Le débat a donc essentiellement porté sur les modalités de ce mouvement, seule possibilité de faire encore bouger les choses :
- consensus général pour refuser une nouvelle fois cette réforme
- refus de participer dans ces conditions à l’élaboration des maquettes
- adresse à tous les départements disciplinaires de l’IUFM pour que le refus soit général (le département de maths a déjà refusé)
- action au cours du CE de l’IUFM qui se tiendra vendredi à 14 heures

ACTION : au cours de ce CE, une déclaration des élus de différents collèges sera lue pour informer des décisions prises ce mardi ; dans le même temps, tous les personnels et usagers de l’IUFM sont appelés à se réunir à Fort Griffon et à demander à être reçus et entendus par les membres du CE... ou à investir le CE si leur demande est rejetée.

DONC avis à tous les profs et PEMF qui peuvent se libérer vendredi :

*TOUS à BESANCON dès 13h30 *

pour intervenir dans les débats du CE ! Les stagiaires et étudiants sont invités à se joindre aux formateurs.

 

19 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.