www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : L’ÉCOLE  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 septembre 2009

COMPTE RENDU DU CTPD DU 4 SEPTEMBRE 2009

L’IA prévoyait 35 élèves supplémentaires dans le département. En réalité, c’est 88 élèves supplémentaires dans les écoles le jour de la rentrée et 3 postes de moins !

Les mesures prononcées lors de ce CTPD :

Bavilliers élémentaire : retrait confirmé de la 9ème classe

Belfort Victor Hugo maternelle : retrait confirmé de la 7ème classe

Belfort Schoelcher maternelle : retrait annulé de la 4ème classe

Dorans Kergomard maternelle : retrait confirmé de la 4ème classe

Phaffans maternelle : maintien de la 3ème classe

Roppe élémentaire : maintien de la 4ème classe

Belfort J. Moulin : attribution d’une classe annulée

Belfort Bartholdi maternelle : attribution de la 5ème classe

Belfort élémentaire Châteaudun : attribution de la 6ème classe

Faverois : attribution de la 2ème classe

Joncherey maternelle : pas d’attribution d’une 4ème classe

Rougegoutte maternelle : pas d’attribution d’une 3ème classe

Quelques observations du SNUipp :

Il devient de plus en plus difficile de faire respecter la grille d’ouvertures/fermetures pourtant défavorable dans notre département. Nous avons dû batailler sur plusieurs situations alors que les effectifs étaient atteints. Pour les autres, l’IA n’a rien voulu entendre alors que des arguments sérieux étaient présentés. Il faut savoir que 3 créations de postes cette rentrée (Dreyfus-Schmidt, Aubert et Châteaudun), ont lieu dans des écoles qui ont perdu un poste l’an dernier, alors que les effectifs affleuraient les seuils et que nous prévenions l’IA que les effectifs allaient remonter. Nous entrons dans un système de gestion purement comptable à la petite semaine. Nous pouvons déjà vous annoncer que certaines classes fermées cette rentrée réouvriront l’an prochain !

Le cas de l’école de Bavilliers est emblématique : malgré notre pugnacité, cette école devrait fonctionner cette année avec des classes surchargées. Les élèves de la CLIS devront être intégrés dans des conditions désastreuses. Et alors même que l’IA s’est engagé à ce qu’ « en cas de scolarisation d’élèves handicapés dans une école, la grille sera appliquée de façon plus favorable afin de soutenir et d’aménager cette scolarisation » (négociation préalable engagée par le SNUipp en janvier dernier), il s’est entêté à fermer une classe. Non seulement il fait fi de l’esprit de loi de 2005 sur le handicap, mais en plus il méprise le contexte démographique du secteur.

Pour justifier la fermeture, il nous dit qu’il a créé dans cette école un poste RASED « sédentarisé école », mais ce poste fonctionnait sur le secteur jusqu’à ce qu’il le récupère l’année dernière. Il promet de rouvrir le poste même en cours d’année si l’effectif atteignait le seuil (2 élèves manquent sur 213) !

Il faut noter également que la mobilisation des parents paie. A Faverois, elle a été déterminante (et non, M. l’IA, ce n’est pas le SNUipp qui est allé exciter les parents) !

Autres sujets abordés : EP3 : Nous avons questionné l’IA sur le devenir des écoles classées EP3 (sur Beaucourt et Delle). Elles sortiront bien du dispositif ZEP (un « appendice encombrant » selon l’IA) à la fin de l’année. Mais il promet que ce n’est pas pour ça que les moyens supplémentaires seront supprimés. Les promesses n’engagent que ceux qui veulent bien y croire, comme disait l’autre. Pont de l’Ascension : nous avons de mandé à l’IA d’anticiper cette possibilité cette année. Il refuse de s’engager. Cette question fera l’objet d’un prochain CTPD. Pourquoi dans le privé des écoles du Territoire ont fait leur rentrée dès mardi (dérogeant au calendrier scolaire) et feront donc le pont ? « Les écoles privées sous contrat ont pour seule obligation le respect des programmes ». Grippe A : le docteur Graille et les services de l’IA nous ont proposé un exposé. Rien de bien neuf. L’IA nous promet encore des fiches, des lettres type et des affiches à ce sujet. Si la mairie ne met pas en place le matériel permettant « les gestes barrières » (essuie-mains jetables, poubelles, désinfection régulière des poignées, rampes, robinets, …, il faut contacter votre IEN. En cas de fermetures d’écoles, les personnels devront s’essayer à la télé-pédagogie par Internet.

Le docteur Graille répond à quelques-unes de nos interrogations : le virus est plus contagieux et problématique que celui de la grippe saisonnière (il peut entrainer des pneumopathies) ; les femmes enceintes seront vaccinées prioritairement, le savon est suffisant (par rapport aux solutions hydro-alcoolisées) pour se désinfecter les mains. La période d’incubation est de 24 à 48 heures ; celle de la maladie est de 5 à 10 jours. RASED : quelle nouvelle organisation, quelle répartition des emplois restant ? Rien n’est arrêté ! L’IA nous promet des informations tout prochainement.

Le SNUipp a engagé d’autres chantiers avec l’IA l’an passé. Il a déposé ses demandes par courrier pour qu’ils ne tombent pas dans l’oubli à l’arrivée du successeur de M. Picano. A suivre…

Les représentants en CTPD du SNUipp90

 

10 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.