www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : ACTIONS 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 mai 2019

9 MAI : TOUTES ET TOUS EN GREVE

Pour l’abandon du projet de loi Blanquer et du projet de destruction de la fonction publique, mobilisons-nous, soyons nombreux à stopper le travail et à manifester notre volonté. ON NE LÂCHE RIEN ! 10H MAISON DU PEUPLE

Suite aux mobilisations des 19 et 30 mars puis du 4 avril, le Snuipp-FSU appelle les collègues à se mobiliser à nouveau le 9 mai prochain pour signifier leur opposition à la politique éducative rétrograde que poursuit le ministère de l’Éducation nationale. Il est clair que ce projet de loi dit « l’école de la confiance » n’est là que pour accroître les inégalités sans répondre à la nécessité d’améliorer le service public d’éducation pour assurer la réussite de tous les élèves.

La réforme de la Fonction publique fait système avec la loi Blanquer.

La Loi Blanquer, néfaste et inégalitaire, n’est qu’une déclinaison ultra-verticale et autoritaire à l’Éducation Nationale du projet de loi de la réforme de la Fonction Publique CAP22 :

VOULONS - NOUS ?

— > Des nominations sur des postes non souhaités avec le nouveau logiciel mouvement (imposé à marche forcée et contre lequel nous nous battons) couplé à la suppression des instances qui conduiraient à la multiplication des nominations à profil et hors barème ?

— > Être doublement sanctionné-e (mutation d’office et blâme) comme notre collègue du Havre qui s’est permise de critiquer la politique Blanquer ?

— >La réduction des prérogatives des Commissions Paritaires avec des instances de défense collective des personnels qui ne seraient plus consultées sur aucun acte de gestion et ne seraient même plus des instances de recours pour les mouvements des personnels et les promotions …. ?

— > La territorialisation de l’éducation nationale et les fermetures, fusions et regroupements d’écoles qui conduirait à la disparition des services publics d’éducation dans le milieu rural ? Des établissements des savoirs fondamentaux, avec un aménagement à la marge avec le vote du conseil d’école comme seule protection ? Souvenons-nous de l’expérience des rythmes scolaires !

— > Un système éducatif à 3 vitesses avec au bas de la fusée des établissements consacrés aux savoirs fondamentaux : lire-écrire-compter-respecter autrui ; au 2ème étage, des écoles qui continueraient de respecter les programmes nationaux ; au 3 ème étage des établissements internationaux pour l’élite à l’entrée desquels les élèves sont sélectionnés ?

— > La disparition du statut de fonctionnaire avec la mise en place d’un recours massif à la contractualisation qui se traduira dans le champ de l’éduc par le recrutement d’étudiants en L2 devant élèves ?

— > Des évaluations tous azimuts mettant en concurrence les enseignants, les écoles, les établissements ?

— > Le financement des écoles maternelles privées ( 150 millions d’euros) au détriment de celles du public ?

— > Du new public management calqué sur le privé ?

C’est tout cela la loi Blanquer !

Seule la construction d’une mobilisation dans la durée et l’établissement d’un rapport de force suffisant permettront d’imposer un changement de braquet. Arrêtons ensemble cette machine de guerre !

Ne nous y trompons pas ! « Cette loi vise les mêmes objectifs que la réforme de la fonction publique : réduire pour en fin de compte saper les capacités d’agir des services publics en vue de les brader et les livrer à la concurrence et donc au privé. Cela passe par l’assujettissement de leurs agents en les obligeant à jouer contre leur camp et en en faisant les instruments de leur propre perte. »

Les 9 organisations syndicales de la fonction publique appellent ensemble tous-tes les fonctionnaires à cesser le travail et à manifester partout en France le 9 mai pour refuser le projet de loi de "transformation de la Fonction Publique"

A BELFORT, MANIFESTATION A 10H A LA MAISON DU PEUPLE

Le sénat a déjà retoqué à l’unanimité l’article 6 quater de la loi Blanquer qui permettait la création d’« établissements des savoirs fondamentaux ». Un premier bougé suite aux fortes mobilisations enseignantes et des familles mais à suivre...

Le texte va encore évoluer et c’est l’ensemble de la loi qui doit être abandonné au profit d’un autre projet à la hauteur des enjeux. La mobilisation se poursuit...

SAMEDI 18 MAI A PARIS, MANIFESTATION NATIONALE

Un départ est prévu tôt le matin en TGV au départ de la gare de Belfort-Montbéliard. Merci de nous contacter par mail si vous souhaitez participer à la manifestation parisienne

A lire le communiqué de presse des organisations syndicales

Envoyer une carte à J-M Blanquer pour le retrait du projet

Vous avez jusqu’à lundi minuit pour vous déclarer gréviste.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.