www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LE SYNDICAT  / Les publications locales  / Publications (archives)  / La lettre internet du SNU90  / Année 2008-2009  / e-militant 2008-2009 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 octobre 2008

e-Militant 90 n°6

e-Militant n°6

1-Réunion d’information syndicale

Les demandes de participation ayant été refusées hier, nous avons demandé une audience d’urgence à l’Inspecteur d’Académie qui nous a reçu hier soir (avec l’UNSA dans la même situation que nous). Bilan de l’audience : Compte-rendu de l’audience de ce jeudi soir auprès du DAKA en intersyndicale

Nous avons demandé une audience en urgence suite aux courriers de refus reçus par les collègues ce matin à propos de leur participation à la RIS . Le SE qui organise une Ris demain à Delle était présent car également concerné (de ce point de vue le Daka ne fait pas de favoritisme !!). Le Daka a relu le texte du ministère de septembre qui dit qu’il faut éviter d’organiser des RIS sur le temps présence élèves, et le faire sur les 108h, il insiste sur le fait qu’il nous l’a dit. On lui répond que le texte qu’il cite date de 1985, ça fait donc 22 ans qu’on a ce texte mais qu’on fait quand même, alors qu’est-ce qui change cette année ? Et bien tout, avec un décret de cette année qui réorganise nos ORS (Obligations Machins de Service) du fait de la suppression du samedi matin et qui dit que si on compte 36 samedis de 2h ça fait 72 heures qui ont été redistribuées en 60h pour soutien et 12h hors élèves. On peut donc prendre là-dessus (donc dans le pot des 108h) pour les RIS. Voilà c’est ça le vrai changement !! Seulement on lui a fait remarquer que son courrier était trompeur car il laissait entendre aux collègues que s’ils organisaient le service ils pouvaient venir . Il a répondu qu’il n’imaginait même pas donner l’autorisation à certains de venir à la RIS et pas à d’autres . C’est pourtant ce que ses IEN ont relayé auprès de certains collègues qui nous ont contactés, mais là le Daka nie . D’ailleurs si des écoles veulent nous donner matière dans ce sens, qu’elles nous contactent au plus vite parce que sur ce point il n’est pas clair. Le Daka a rappelé que des recours en TA en octobre (Tribunal Administratif) avaient échoué. On lui a dit aussi que ça tombait un peu tard comme réponse le jeudi pour le vendredi mais là il dit que les collègues l’ont prévenu tard et qu’il a répondu aussitôt mais la Poste met du temps ! On a essayé d’insister pour trouver un compromis pour cette fois-ci , disant qu’on aurait voulu avoir cet entretien un mois plus tôt pour ne pas mettre les collègues dans l’embarras, il a dit que pour lui c’était clair dès le départ , qu’il nous avait dit qu’on n’avait pas le droit et il ne comprenait pas qu’on persiste, il pensait qu’on le mettait à l’épreuve. Pour lui il n’y a pas de compromis possible, s’il revient sur sa décision, il n’est plus là demain. Enfin il a assuré qu’on pourrait négocier pour faire une RIS un mercredi matin (même un jour de conf péd) car il donnerait priorité à la RIS et demanderait aux IEN de modifier leur date.

Donc concrètement ce que vous conseille le SNUipp : 2 options − vous respectez la décision du Daka et vous ne venez pas − vous venez quand même parce que vous voulez faire un geste militant mais dans ce cas vous aurez un retrait de salaire, la caisse de solidarité du syndicat pourra compenser ce retrait .

Dans tous les cas nous n’en resterons pas là car on nous ôtera pas de l’idée qu’on essaie de faire mourir les syndicats . Nous allons chercher la riposte la mieux appropriée (recours en TA ou autres), c’est un rapport de force qui doit s’établir mais il ne sera efficace que si nous sommes beaucoup. Ne lâchez pas maintenant , c’est ce qu’ils attendent !

Le Snuipp 90 a beaucoup investi en temps (et en argent) pour cette RIS avec la venue d’une intervenante. Nous vous ferons un compte-rendu de son intervention et nous organiserons des RIS autrement, soyez nombreux à y venir pour leur montrer qu’ils ne tueront pas comme ça notre ferveur revendicative !

Nous maintenons notre RIS mais nous en programmons une autre avec Christine Passerieux mercredi 3 décembre, de 9h à 12h hors temps devant élèves. Vous devrez informer vos IEN de votre participation à cette RIS (une semaine avant) et les 3 heures seront prises sur le temps des conférences pédagogiques.

2-Motion RASED pour le conseil d’école

http://snuipp.fr/spip.php ?article5866

Ecole : ...................... Commune : ...................... Circonscription : ...................... Département : ......................

DELIBERATION du CONSEIL d’ ECOLE

réuni le .. / ../ ..

TOUS CONCERNES les dispositifs d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) menacés

Les 3000 suppressions annoncées de postes spécialisés E et G priveraient 150 000 élèves d’ aides spécialisées et de nombreuses écoles de toute intervention de maîtres spécialisés. Cette mesure risque de conduire à terme à la suppression des RASED. La confusion entretenue par le gouvernement entre la mise en place des deux heures d’ « aide personnalisée » et le travail effectué dans le cadre des RASED montre la volonté du ministère d’en finir à terme avec l’existence des réseaux d’aide spécialisée.

Le Conseil d’école .......................... réuni le ../../.. exige l’abandon de la suppression des 3000 postes E et G. Il demande l’ouverture immédiate de discussions sur le devenir et le développement des Réseaux d’ Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté.

signature :

3- Motion des directeurs à l’encontre du tableau de bord et avis du Snu sur le site


 

13 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.