www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LE SYNDICAT  / La section  / Adhésion 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Dans la même rubrique

  • REJOINS-NOUS ! !
3 septembre 2010

Dans mon syndicat

REJOINS-NOUS ! !

Nous devons réagir ! Ensemble nous serons plus forts !!
JPG - 7.2 ko

Dans mon syndicat, y’a des filles, y’a des gars. Y’a des vieux, y’a des jeunes. Des qui bossent avec des p’tits, d’autres avec des grands. Dans mon syndicat, tout le monde se lève tôt le matin pour aller bosser dans une école.

Dans mon syndicat, on se bat avant tout pour l’école de demain. On ose défendre ce en quoi on croît. On a le courage de résister. Les mouvements d’action, on ne les suit pas, on les crée. On ne cherche pas à être bien vus, on ne drague personne. Ce qu’on veut c’est militer pour une école moderne, inventive, consciente des enjeux de démocratie auxquels elle a à faire face. On refuse de se résigner, de dire « oui » à tout, de donner notre consentement à n’importe quelle mesure gouvernementale un peu à la mode.

Dans mon syndicat, on s’investit pour essayer de rendre notre école un peu plus humaine, un peu plus juste et un peu plus égalitaire.On se mobilise aussi pour que les droits des enseignants soient respectés. Qui le ferait sinon ? On défend l’intérêt général au nom de tous les enseignants dans les commissions paritaires. On refait chaque mouvement à la main pour vérifier que l’inspection n’a pas commis d’erreurs. On prépare minutieusement le terrain pour assurer la défense des classes déjà menacées par la prochaine vague de fermetures. Tous les jours, on s’active pour venir en aide aux collègues, syndiqués ou non. « Douze enfants en plus dans l’école depuis hier ? » - On étudie les solutions possibles. « Une menace de l’inspecteur ? » - On se fait un devoir d’intervenir. « Une demande d’ineat-exeat ? » - Voilà comment il faut procéder !

Mais des fois, dans mon syndicat, on est un peu fatigués. Des fois, on n’a plus la force ou on n’a plus l’envie. On se dit que de toute façon, tout le monde s’en fout de l’école de demain et de l’intérêt général. Que ce qui compte c’est maintenant et avant tout soi même. Et que si on veut être utile, on n’a qu’à se contenter de rappeler aux collègues les prochaines échéances administratives, les informer des nouvelles consignes ministérielles, leur expliquer comment mettre en place la toute dernière réforme. Mais il y a déjà des gens qui font ça très bien et puis, de toute façon, c’est pas notre truc.

Nous, on veut se battre pour l’école, pour les enfants, pour les générations futures quitte à générer quelques perturbations si tel est le prix pour se faire entendre.

Les propos tenus sans langue de bois par notre président et notre ministre ces derniers mois, révèlent à eux seuls les dangers qui pèsent à court terme sur notre école : diminution du nombre d’enseignants, fermeture des maternelles, suppression des RASED, hiérarchisation des parcours scolaires, promotion de la culture d’entreprise, création d’établissements autonomes dans le premier degré avec mise en concurrence de ces derniers, salaires indexés sur les résultats...

Devant de telles menaces, il est impensable de rester sans rien dire. Il faut bien que quelqu’un s’oppose.

Les décisions prises par nos gouvernants ne répondent en rien aux besoins actuels de l’école. Au contraire, elles la fragilisent et la rendent petit à petit complètement incapable de faire face aux défis démocratiques qui s’imposent à elle.

Nous devons réagir ! Il faut que nous marquions notre opposition. Tous ensemble et publiquement. Allez hop ! Au turbin ! Y’a du pain sur la planche. Mais, pour que dans mon syndicat on ne se sente plus, parfois, un peu seuls : REJOINS-NOUS !!

Guillaume

 

3 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.