www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : VOTRE CARRIÈRE  / PERMUTATIONS NATIONALES 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 décembre 2016

MOUVEMENT INTRA- DEPARTEMENTAL 2017 : PRÉPARATION AU MINISTERE

Le SNUipp-FSU était reçu le 12 décembre avec d’autres organisations syndicales pour travailler sur le mouvement intra-départemental, en particulier sur la question de la deuxième phase et des vœux géographiques.

Pour le ministère, avant 2008 il y avait 2 problèmes à résoudre : un nombre trop grand de postes provisoires et un mouvement qui durait beaucoup trop longtemps. Il est inenvisageable pour le MEN de revenir au fonctionnement d’avant 2008, mais il faut tout de même trouver une situation médiane qui soit à la fois dans l’intérêt du service et des personnels. Il annonce un souhait d’équité, de transparence (ça tombe bien nous aussi !!) et que ce soit gérable par les services départementaux.

Le SNUipp-FSU a expliqué que :
— > des postes sont attribués par des vœux géographiques alors que des personnels ayant fait des vœux précis sur ces mêmes postes ne peuvent les obtenir (ce point ne concerne pas notre département)
— > l’algorithme des vœux géographiques empêche toute lisibilité lors de l’attribution de plusieurs vœux dans un même secteur  en effet dans le 90 nous avons fait la preuve au DASEN précédent que pour choisir un poste sur un vœu géographique l’ordinateur joue à la roulette russe et chaque fois qu’on le fait retourner, chaque fois il propose une nouvelle affectation
— > le nombre de vœux possibles est insuffisant (là encore notre département n’est pas concerné par cette question)
— > la deuxième phase informatisée est inévitable dans la majorité des départements à cause des rompus de temps partiels, des décharges et autres postes vacants, et qu’elle concerne un nombre conséquent de collègues. Pour avoir de la transparence et de l’équité, tous les postes vacants doivent être publiés lors de cette seconde phase.

Le SNUIPP FSU 90 demande depuis des années une 2ème phase informatisée et les services de la DRH l’ont toujours refusée.

Le SNUIPP FSU a donc demandé un mouvement avec plus de vœux possibles, aucun vœu géographique obligatoire et une seconde phase informatisée à partir de postes précis.

Il n’y aura pas de modifications de la note de service mobilité cette année, mais le MEN souhaite identifier les objectifs communs et divergents entre les services et les représentants des personnels sur les pratiques et se projeter pour un nouvel outil informatique. Aucune position n’a été tranchée :

— > la question du nombre de postes a interpellé le MEN qui ne semblait pas fermé à l’idée d’augmenter le nombre de vœux.
— > la suppression des vœux géographiques obligatoires ne semble pas acquise. Le MEN semble plus enclin à normer le nombre de vœux et la taille des secteurs.
— > il semble avoir entendu que la seconde phase est inévitable, mais nous n’avons pas de certitude quant à une éventuelle mise en œuvre.

Autre point abordé :
— > les temps partiel de droit : les restrictions abusives des circulaires départementales (interdiction d’exercice à temps partiel sur certains postes ou obligation de quitter son poste pour obtenir un temps partiel).

Le MEN va faire le point et être vigilant sur ce sujet. Dans le 90 cela concerne les postes de directions (et à la marge)

Un nouveau groupe de travail est prévu pour une présentation des propositions concernant ce nouvel outil informatique mais aucune date n’a été avancée.

Calendrier prévisionnel dans le 90 : Groupe de travail sur la circulaire mouvement 14 février

 

6 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.