www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : L’ÉCOLE  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 mars 2016

CDEN DU MARDI 1ER MARS 2016

.
Voici le compte rendu de la réunion du CDEN qui s’est tenue hier mardi. Peu de nouveautés par rapport au CTSD d’avant les vacances

CDEN mardi 1er mars 2016

Hier s’est tenu le CDEN de préparation de rentrée. C’est un peu une redite du CTSD d’avant les vacances mais en présence de représentants de parents, de représentants des maires (à noter que la nouvelle municipalité de Belfort ne vient jamais), de conseillers départementaux (ce coup-ci il n’y en avait qu’une). Il s’agit d’une instance plus politique que technique. Ce n’est pas là qu’on discute des ouvertures et fermetures dans le détail (cela a été fait en CTSD) mais plutôt là où on rappelle nos principes face à la présentation que le DASEN nous fait de la politique qui le conduit à ses choix.

Les associations amies de l’école (JPA, Francas, PEP, Ligue de l’enseignement...) ont fait une déclaration à laquelle la FSU s’est associée pour dire leur inquiétude sur la baisse voire la suppression des aides financières du conseil général (voir document joint) La réponse du vice président du Conseil Général (M. Koeberlé) a été claire : le département est dans une situation financière difficile, le choix fait est de se concentrer sur ses compétences obligatoires : l’éducation et le fonctionnement des collèges. Il a rappelé au passage la baisse des aides de l’état. Et donc en toute logique, les financements sur les compétences facultatives (comme par exemple la maison de l’environnement) ont baissé ou ont été même arrêtés.

La FSU a fait une déclaration préalable (Voir document joint)

Préparation de la Rentrée 1er degré : intervention du DASEN

Il nous a rappelé qu’on était dans la mise en pratique de la loi de programmation et refondation de l’école qui a 3 objectifs :

→ élever le niveau de compétences, de connaissances et de culture de tous les élèves

→ réduire les inégalités sociales et territoriales

→ réduire le nombre de sorties sans qualification

Cette année : 6339 emplois créés en France 3865 pour le 1er degré malgré une baisse démographique : au titre de la priorité au primaire à savoir :

→ la scolarisation des – 3 ans

→ le dispositif PDMQDC (Plus De Maîtres Que de Classe)

→ la Formation Continue

→ les remplacements

2804 pour le 2sd degré :

→ hausse démographique

→ réforme collège (mise en place de travaux en groupes)

le DASEN a rappelé que les quartiers en politique de la ville avaient besoin d’attention particulière, et qu’il y veillait.

Il a présenté les ouvertures et fermetures (voir notre CR de CTSD sur ce lien http://90.snuipp.fr/spip.php ?article1683)

Concernant les écoles en fermeture, il a précisé : « on préservera les classes si les effectifs ne diminuent pas par rapport au constat actuel » en gros si vous restez sur la limite comme actuellement, il lèvera la fermeture, si vous baissez il la maintiendra.

Plus précisément ...

Dispositif PDMQC 3,5 postes actuellement (1 RRS Rucklin Dreyfus, 1 REP+ Pergaud, 0,5 Offemont Martinet, 0,5 Barres + Aubert, 0,5 Delle Marronniers) + 2 postes en 2016 : 0,5 Schoelcher, 0,5 Bavilliers, 0,5 Metzger, 0,25 Delle Sitelles, 0,25 Morvillars. Nous sommes intervenus pour émettre une réserve sur le morcellement en 0,25 % de ce poste qui demande une concertation importante avec les collègues des écoles d’intervention et donc à trop diluer les aides on perd en efficacité. Le DASEN justifie ce choix par la taille des 2 écoles concernées, qui sont plus petites.

RASED : on a actuellement 6.66 postes RASED par circo

B1 : 4 E, 1 G, 2 psy

B2 : 3 E, 3 psy

B3 : 2 E, 2G, 3 psy

+ 3 postes pour 2016 :

1 G sur B1

1G et 1 E sur B2

remplacements : + 7 postes Dans les faits on devrait récupérer plus de postes de remplaçants car un certain nombre sont mis cette année dans des classes qui n’avaient pas d’enseignants en début d’année car nous étions déficitaires. L’arrivée à la rentrée de 42 T1 (Titulaires 1ère année) qui équivalent à 21 temps pleins car actuellement ils comptent déjà pour ½ dans nos effectifs puisqu’ils assurent des 50%, comblera ce déficit et rendra les remplaçants à la brigade de remplacement. Le discours du DASEN a évolué depuis novembre où il niait les difficultés de remplacements car il a dit vouloir « résoudre les difficultés d’ assurer les remplacements tout au long de l’année ». Y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !!

La carte des langues : les annonces

→ la réforme du collège avance en 5ème le choix d’une seconde langue vivante

→ les classes bilangues n’existeront plus que pour ceux qui ont fait allemand au primaire.

→ Le maintien des classes bilangues 6ème est effectif sur 10 collèges

→ une nouvelle offre LV2 arabe au Signoret.

Pour cela le DASEN opère une relance de l’allemand avec des ateliers linguistiques C3 hors temps scolaire et va faire un max de pub dès la maternelle pour que les parents des futurs CP choisissent allemand.

Notre intervention : nous avons rappelé au DASEN qu’en 2008 il n’y avait pas que les postes de RASED qui avaient été sacrifiés ; les postes d’itinérants langues et assistants étrangers aussi. Quels sont ses moyens aujourd’hui pour assurer la relance de l’allemand dans les classes quand on sait le peu de prof des écoles capables de l’enseigner ? Le DASEN attend de voir les besoins du terrain et prendra dans les fonds de tiroirs : des profs de second degré qui viendront payés en heures sup ou parce qu’ils sont en sous service. Mais en effet il n’y a pas de moyens spécifiques alloués pour cette relance. Vote : Abstentions : 3 (dont FSU) pour : 13 pas de contre

Du côté du collège : préparation de rentrée pour le 2sd degré 

présentation du DASEN la réforme du collège :

→ allège emploi du temps de l’élève (de certains)

→ développe le travail en groupe (2h45 par classe allouées pour travailler en groupe)

→ privilégie interactions avec les élèves (groupes, co interventions, pratiques interdisciplinaires)

6 classes de moins

La FSU dénonce cette réforme faite sans concertation (ça vous rappelle quelque chose ?) et à moyens constants car pour permettre le travail en groupes la DASEN ferme des divisions (des classes) . La réforme clive les équipes et il sera très compliqué pour eux de travailler ensemble. Cela nous impacte et vous avez peut-être pu le constater dans nos réunions de mise en place du cycle 3.

Vote : contre 9 (dont la FSU) pour 5 abstention 1

question diverse

PAE : projet action éducative

nous avons été interpellés par des collègues de Belfort car la mairie aurait annoncé qu’elle ne financerait plus autant les PAE (elle se limiterait aux 30% écrits dans les textes). Nous n’avons pas trouvé de texte officiel. Le DASEN, que nous avons interrogé, a confirmé que l’éducation nationale depuis plusieurs années déjà n’a plus de financement pour les PAE et seules les communes donnent si elles le souhaitent.

Pour vos représentants FSU SNUIPP en CDEN

Géraldine TAPIE

 

10 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.