www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : VOTRE CARRIÈRE  / LE MOUVEMENT  / Mouvement 2015 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
22 mai 2015

COMPTE-RENDU DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA CAPD DU 19 MAI

Nous savons que vous y prenez goût, que ça devient une habitude, vous lisez nos comptes-rendus et vous avez raison !

Ce matin s’est tenu le groupe de travail qui ouvrait les hostilités du mouvement 2015, en présence du secrétaire général et des services de la DRH, le DASEN et les IEN étaient excusés.

Avant :

L’administration nous a fourni courant semaine dernière la liste des collègues ayant participé au mouvement avec leur barème détaillé et leurs vœux. Notre travail de représentants du personnel a consisté à vérifier pour chaque collègue un certain nombre de choses, à partir notamment des données en notre possession :

→ l’ancienneté de service

→ le nombre d’enfants

→ les priorités : pour rester en RRS, pour mesure de carte, pour obtenir un poste spécialisé, pour obtenir un poste de direction...

→ dans les priorités mesure de carte nous avons vérifié que les règles étaient respectées (entre la zone d’origine et la zone limitrophe)

Nous avons envoyé les barèmes à nos syndiqués ainsi qu’à tous ceux qui nous avaient contactés par mail ou via le e-dossier pour double vérification.

Pendant :

Ce matin, nous avons échangé avec les services de l’inspection sur les erreurs trouvées (à la décharge de la DRH une seule personne vérifie ce que nous nous avons vérifié à 4 plus vous)

Nous avons profité de cette rencontre pour poser un certain nombre de questions diverses liées entre autres choses aux questions que vous nous posez quand nous vous rencontrons dans nos tournées d’école :

→ les contractuels : Pour rappel une quinzaine de collègues du département sont des contractuels qui ont été recrutés sur la liste complémentaire du concours PE.

Certains de ces collègues ont repassé les écrits du concours début des vacances de Pâques. Nous avions demandé au DASEN qu’il les libère des classes les 3 derniers jours d’école pour qu’ils puissent réviser un peu. Pas possible car pas de remplaçants !

Les oraux ont lieu en juin. Nous avons redit combien nous étions attachés à aider ces collègues à être titulariser et donc nous avons demandé au DASEN qu’ils aient 2 jours pour révisions. Nous espérons que ce sera le cas cette fois-ci.

→ les postes « plus de maîtres que de classes » :

créés il y a 2 ans, ces postes à profil sont occupés par 2 types de collègues :
 dans les RRS ce sont les collègues qui étaient sur les postes de soutien qui ont glissé sur ces postes et qui sont donc à titre définitif dessus

 dans les 2 autres cas (Aubert/les Barres, Delle Marronniers) ce sont des collègues qui sont à titre provisoire.

L’idée au départ était de ne pas les donner à titre définitif car on ne savait pas s’ils allaient être pérennisés et si les collègues allaient se plaire dessus. Cette année le DASEN propose aux collègues qui les occupent à titre provisoire, la possibilité de passer en titre définitif. Un courrier va leur être adresser dans ce sens.

Nous rappelons que le SNUIPP revendique une généralisation de ce dispositif à toutes les écoles pour permettre d’autres organisations pédagogiques et de dégager du temps de concertation sans pour autant réduire le temps élève.

→ les ineat/exeat : les collègues qui n’ont pas obtenu de mutations inter-départementales par le système informatisé en mars peuvent demander une mutation par le système des ineat/exeat : ils font un courrier au DASEN de leur département d’origine pour lui demander de les laisser partir (=exeat) et ils font un courrier au DASEN du département voulu pour lui demander de les intégrer (=ineat).

A ce jour, le DASEN a donné tous les exeat demandés, partant du principe qu’il ne veut pas garder dans le département des collègues qui aspirent à partir, c’est tout à fait raisonnable et réaliste de sa part.

Avec la modification des zones de vacances scolaires, un certain nombre de collègues du 68 (académie qui n’est plus dans la même zone que nous) qui habitent dans le 90 souhaitent intégrer notre département. Le DASEN acceptera de le faire mais en échange de personnes à « donner » au 68. Les collègues concernés, s’ils ne l’ont pas encore fait, doivent très très vite faire leurs courriers car les échanges vont commencer.

→ les postes à compétences particulières :

Vous savez c’est la nouveauté de cette année. Des postes fléchés à compétences particulières (directions 8 classes et plus, postes adjoints en REP+) : vous avez pu postuler sur ces postes via le serveur mais il vous faudra le plus gros barème ET une validation de votre IEN pour y accéder.

Les services de l’IA vont faire tourner le mouvement avec l’ordinateur et les personnes qui seront positionnées sur ces postes en 1ère position seront reçues par IEN, si elles font l’affaire, on en reste là, sinon on prendra le suivant sur la liste dans l’ordre du barème et ainsi de suite.

→ le DIF : Savez vous ce que c’est ? Une mine !

Le Droit individuel à la formation est ouvert à tous, pour toute formation se faisant hors temps scolaire, quelque soit le thème ou le domaine abordé par la formation : pas forcément en relation avec la pédagogie ou les élèves, elle peut simplement vous permettre un épanouissement personnel...

Le principe : vous demandez au préalable à la DRH l’octroie du DIF. S’il vous est accordé, vous serez rémunéré à la hauteur d’un « demi-taux horaire » perçu habituellement, à raison de 120h/année scolaire max. Vous êtes intéressé : contactez-nous pour en connaître tous les détails et faire votre demande !

→ les autorisations d’absences :

sollicités par des collègues, nous avons posé la question des autorisations d’absences accordées sans traitement pour lesquelles le collègue est autorisé à s’absenter une demi-journée et est ponctionné d’un jour entier de salaire mais doit aller travailler l’autre demi-journée.

Réponse de la DRH : une loi de 1951 oblige le retrait minimal d’1/30ème de salaire soit un jour entier. Par contre les autorisation d’absence non rémunérées (qui restent d’après elle à la marge) ne peuvent courir sur une journée et le collègue a l’obligation d’assurer son service sous peine de sanction.

Cela nous paraît tout simplement surréaliste de demander au collègue concerné de venir travailler « gratos ». Nous avons saisi le service administratif du SNUIPP national pour voir quelle solution il y a à ce problème.

Après :

les barèmes vérifiés, nous avons déjà fait en parallèle des services de la DRH une simulation d’attribution de postes pour les collègues en mesure de carte (priorité 2).

Ensuite le DASEN va arrêter la liste définitive des postes bloqués PES, puis les postes vacants seront injectés dans l’ordinateur qui pourra alors tourner et affecter les collègues.

De notre côté au SNUIPP 90 nous ferons le travail à la main pour vérifier les résultats transmis par l’administration.

Rendez-vous le mercredi 3 juin jour de la CAPD phase principale pour les résultats !

Vos élues en CAPD pour le SNUIPP90 Peggy Goepfert, Géraldine Tapie et Céline Papin

 

17 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.