www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : L’ÉCOLE  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 avril 2014

CARTE SCOLAIRE 2014 : PREMIÈRES MESURES ENVISAGÉES AU CTSD DU 7 AVRIL 2014

Voici notre déclaration préalable et les questions diverses posées par la FSU 90 au CTSD qui s’est tenu cet après-midi. Vous pourrez aussi trouver les mesures envisagées par notre nouveau DASEN pour la rentrée prochaine...
PDF - 75.9 ko
déclaration préalable FSU 90

Vous le saviez la campagne électorale avait suspendu le temps de nos écoles ! La tempête passée (ou peut-être ne fait-elle que commencer...), nous étions réunis lundi 7 avril dernier pour préparer la rentrée 2014 dans le 90.

Eugène Krantz, notre nouveau DASEN, a d’abord expliqué ses priorités :

→ la prévention de la difficulté scolaire avec la scolarisation des moins de 3 ans, le dispositif « plus de maîtres que de classes »

→ les remplacements : dans les classes au quotidien et pour les stages de formation continue

→ la prise en charge des élèves en situation de handicap

Jusqu’ici tout va bien et on applaudit presque...

sauf que...

Il s’en est suivi une explication de la gestion de la misère :

→ pour la scolarisation des moins de 3 ans : on est déjà super forts dans le département (ou plutôt dans les RRS car en fait la cible pour le ministère c’est 32% dans les RRS et nous sommes à 59%) donc pas de raison de faire mieux !

→ pour le dispositif « plus de maîtres que de classes » (priorité mise en avant aussi par le recteur) : on en a déjà 5,5 postes équivalents temps plein et il faut faire le bilan donc rien de plus pour cette rentrée. (NB : Ce dispositif s’apparente un peu au soufflé de ma grand mère : il a fait « pfout » très vite après les annonces de Peillon !)

→ pour les remplaçants : il y a urgence ( c’est rien de le dire) . Voir encart. Du coup le DASEN se retrouve à faire le contorsionniste/magicien avec ses + 3 postes pour à la fois absorber la démographie (+85 élèves d’après les prévisions) et mettre en musique ses priorités : mission impossible !

Bilan des courses

Beaucoup d’écoles sont dans l’attente avec des chiffres aux seuils. Dans le meilleur des cas elles sont en conditionnelles dans le pire, elles ne sont pas prises en compte et devront faire leurs preuves en juin lors des ajustements. Concernant les postes de remplaçants, le DASEN souhaiterait créer 3 postes mais on sait par expérience que c’est souvent un vœu pieux car il se retrouve à la rentrée avec des effectifs aux seuils, donc des classes à ouvrir et du coup il prend ces postes mis en réserve pour les remplacements.

Dans ce contexte peu réjouissant, dénoncé dans notre déclaration préalable, nous avons fait état d’un certain nombre de difficultés :

→ les pondérations : elles sont très mal perçues par les collègues directeurs(trices), à raison !

Réponse du DASEN : il ne faut pas le prendre comme cela, le propre des prévisions c’est de ne pas être toujours justes d’où une pondération qui est en fait une aide pour les directeurs.

Voilà vous le savez : c’est pour votre bien !

→ la difficulté de faire des prévisions alors que sur Belfort par exemple la mairie a demandé de différer les inscriptions pour cause de modification de périmètres. Et au SNUIPP de rappeler que le DASEN devrait peut-être prendre son bâton de pèlerin et aller expliquer aux communes comment qu’c’est qu’ça marche la carte scolaire !!

Vote

 4 contre (FSU)

6 abstentions (Se-UNSA/SGEN/FO)

La FSU a choisi de voter contre les propositions d’ouvertures et de fermetures considérant que le deal du départ n’est pas viable : le ministre annonce une priorité au primaire et on ne voit aucune retombée dans les classes au quotidien, on continue de pinailler pour des effectifs au seuil, le « plus de maîtres que de classes » n’est que de la poudre aux yeux, les RASED sont oubliés, les remplacements sont à la côte d’alerte et les + 3 postes n’y changeront hélas rien !

Alors stop ! On arrête de se moquer de nous en nous disant « ça ira mieux demain, on a tout mis les postes dans la formation donc on en verra les retombées l’an prochain ».

L’an prochain, c’est maintenant, ce n’est pas la saint glinglin ! La FSU a une véritable ambition pour l’Ecole et le dit haut et fort !

Les élues en CTSD pour le SNUIPP-FSU Géraldine TAPIE Emilie MATHIEU-TISSERAND Peggy GOEPFERT

FERMETURES DEFINITIVES

EM Bessoncourt
EM Bourogne
EM Chatenois-les Forges
EE Andelnans
EE Les Barres - Belfort
EE Valdoie Kieffel-Chenier
EE Delle Marronniers
RPI Anjoutey
RPI Foussemagne

FERMETURES CONDITIONNELLES

EM Aragon - Belfort
EM Rucklin - Belfort
EE Offemont Martinet
EE Cravanche

OUVERTURES DÉFINITIVES

EM Pignot - Bavilliers
EE Grandvillars
EM Vétrigne
EM Rougemont le Chateau (à Lachapelle sous Rougemont)
EP Eloie
EP Pérouse

OUVERTURES CONDITIONNELLES

EM Les Barres - Belfort
EE Schoelcher - Belfort
EE Pergaud - Belfort
EP Feche l’Eglise

FUSION

EM + EE Sermamagny = EP Sermamagny (4 classes)

CRÉATIONS DIVERSES

3 postes de TR
1 Poste ASH (option D) IME Roppe (Papillons Blancs)

Pour toute question, incompréhension, n’hésitez pas à nous envoyer un mail à snu90@snuipp.fr, ou à nous contacter à partir de demain matin au 09 51 55 19 09.

PDF - 57.7 ko
Questions diverses FSU 90

 

22 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.