www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : L’ÉCOLE 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 novembre 2013

RATTRAPAGE DU MERCREDI 13 NOVEMBRE : LE MINISTERE INTERVIENT POUR LE 90

Officiellement ce doit être le rattrapage du lundi 2 septembre, mais cela ne convenait pas à notre DASEN qui a choisi de nous faire rattraper un jeudi...

Dans un précédent article nous vous avions expliqué le pourquoi de ce jour de rattrapage : ERRATUM : QUELS SONT RÉELLEMENT CES JOURS A RATTRAPER ?

Dans un journal officiel de déc 2012, il était annoncé que le jour à rattraper pour avoir 36 semaines de classe complètes pour les élèves, était le lundi 2 septembre car 1ère semaine de classe incomplète avec la rentrée pour les élèves qui s’est faite le mardi 3.

Or fin septembre dans un courrier aux écoles, notre DASEN annonçait que nous rattrapions un jeudi.

Après plusieurs courriers, notre intervention en CAPD, alors que partout en France les écoles rattrapent l’équivalent d’un lundi (et les collèges du département aussi d’ailleurs), le DASEN du 90 persiste et signe le rattrapage d’un jeudi.

Le SNUIPP-FSU 90 a donc demandé l’intervention du secrétaire national du SNUIPP, Sébastien Sihr, auprès du ministère pour avoir des explications. Voici la réponse faite par les services du ministère :

« après vérification, je vous confirme que, dans la très grande majorité des cas, c’est un lundi qui sera rattrapé. C’est vrai, il reste des situations dans lesquelles c’est un jeudi (Territoire de Belfort, académie de Reims). Dans les départements concernés, le choix a été expliqué lors des CAPD, me dit-on, et est justifié par deux grandes raisons : 2 jeudis ne seront pas travaillés en mai pour cause de jour férié ; les contractuels positionnés sur des décharges de direction le lundi ne peuvent être mobilisés un mercredi car ils sont en formation à l’ESPE. Suite à votre précédent mail, lorsqu’il n’y avait pas d’argument particulier et lorsque cela ne posait pas de problème de transport, j’ai demandé à ce que le rattrapage d’un lundi soit effectué. Je sais que les changements ont été mis en œuvre.
Concernant ces situations, parce qu’il me paraît tard de changer maintenant une organisation qui a été communiquée aux enseignants du 1er et du 2nd degré et aux transports scolaires et parce que l’arrêté ne dit pas explicitement que le rattrapage doit être celui d’un lundi, je ne formule pas la même demande auprès du DASEN. Nous aurons donc à la marge, des départements avec le rattrapage d’un autre jour que le lundi.
J’en tire la conclusion d’une vigilance à avoir sur cette question pour la prochaine rentrée. Vous pouvez compter sur moi. »

L’explication, même si elle reste insatisfaisante car les jeudis fériés le sont pour tous les départements, a le mérite d’être plus claire que celles fournies en CAPD (du genre « c’est moi qui choisit le jour à rattraper car rien n’est écrit dans l’arrêté »).

Vous l’aurez compris, le SNUipp-FSU 90 a fait tout ce qui était en son pouvoir pour que le département soit traité comme les autres ; nous n’avons rien lâché pour avoir au minimum des explications claires.

JPG - 4.9 ko

Nous rattrapons une journée d’école (un jeudi...) que nous soyons à 4 jours ou à 4,5 jours.

- si vous êtes à 4 jours, vous travaillez le mercredi 13 novembre toute la journée aux horaires habituels.

- si vous êtes à 4.5 jours, vous allez étaler ce rattrapage sur 2 mercredis après-midi : les 13 novembre 2013 et 11 juin 2014. Devant rattraper l’équivalent d’un jeudi ( !) le DASEN impose les horaires 13h30-16h pour tous, soit au cumul une journée de 5 heures.

Ce sont donc les collègues travaillant habituellement le jeudi qui travailleront ce ou ces mercredis.

Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter comme certains l’ont déjà fait.

 

2 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.