www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : L’ÉCOLE  / Refondation de l’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 janvier 2013

RYTHMES : CE QUE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU SNUipp-FSU 90 A DÉCIDÉ..

Le SNUipp-FSU 90 a appelé les collègues à se réunir en Assemblée générale, mardi 15 janvier, afin de faire le point sur les loi, décret, et circulaire sortis ces derniers jours et qui auront un impact important sur le fonctionnement de nos écoles dès la rentrée 2013 ! Faisons le point : qui, quoi, pourquoi, comment ??? Et rendez-vous mercredi 23 janvier à 14h Place Corbis à Belfort

LE SNUipp-FSU VOTE CONTRE

Au niveau local et national, le SNUipp-FSU a décidé de ne pas rester simple observateur de la réforme qui va se mettre en place.

A aucun moment, nous n’avons été réellement consultés par notre hiérarchie pour participer à la réflexion sur la "refondation de l’école" ; ce n’est pas 4 tables rondes éparpillées sur l’académie et pour lesquelles nous n’avons eu ni information, ni invitation, ce n’est pas un site internet sur lequel on pouvait laisser une bafouille, que l’on peut considérer comme une prise en compte des avis et idées des enseignants ou des parents, ni comme un réel débat !

Depuis la mise en place de la semaine DARCOS et de l’aide personnalisée, le SNUipp-FSU n’a eu de cesse de dénoncer les journées de classe alourdies.

Dans ce contexte, le SNUipp-FSU a suivi de près le dossier de la refondation de l’école, a participé au débat dans les négociations bi-latérales ou multi-latérales avec le ministère pour porter vos revendications (sondage Harris à l’appui).

Cependant la mouture proposée au Conseil Supérieur de l’Éducation et au Comité Technique Ministériel la semaine passée ne prenait pas en compte nos revendications et relevait plus du bricolage que d’une réelle refonte !

C’est pourquoi, le SNUipp-FSU, après consultation de ses sections départementales, a voté CONTRE le projet de décret ministériel sur l’aménagement du temps scolaire.

En effet, si une réforme est nécessaire, elle doit être bénéfique pour les élèves. Si l’allégement des journées de classe est envisageable, il ne peut se limiter à une demi-heure d’enseignement en moins par jour... au profit d’un temps périscolaire dont la gratuité et la qualité ne sont absolument pas garanties, et avec en contrepartie une demi-journée de plus, alors que d’autres leviers bien plus importants et plus urgents existent pour la réussite de tous les élèves !

SEUL LE SNUipp-FSU 90 S’ENGAGE DANS L’ACTION

Au delà des propositions faites en instance ou lors des négociations, le SNUipp-FSU ne peut se contenter d’ accompagner simplement la réforme et propose une journée d’action avec les 101 interpellations des DASEN le mercredi 23 janvier, jour de présentation du décret au Conseil des Ministres. Le ministre ne nous a pas consultés, nous prendrons donc la parole de force pour signifier nitre profonde déception face à ce qui devait être une réforme emblématique.

Le SNUipp-FSU 90 a appelé les collègues à se réunir en Assemblée générale mardi 15 janvier dernier pour faire le point et organiser l’action localement. Nous y avions convié le Se-UNSA et le SGEN-CFDT qui ont tous deux décliné l’invitation.

NOS REVENDICATIONS

Les collègues présents ont décidé unanimement d’entrer localement dans la journée d’action lancée par le SNUipp-FSU le 23 janvier prochain car :

* il est primordial de ne pas réduire la difficulté et l’échec scolaire à la seule problématique des horaires mal adaptés.

* les chronobiologistes ont fait de nombreuses études concernant le rythme de l’enfant. Assurons-nous de la prise en compte de ces résultats et engageons la réflexion sur la pertinence du mercredi matin.

* appâtées par les subventions promises pour une mise en place dès 2013, les communes se lancent précipitamment dans la réforme, s’engageant financièrement alors que les subventions ne sont données que pour un an et que les élections municipales arrivent dans une petite année... Prenons le temps de la réflexion et de la concertation avec l’ensemble de la communauté éducative.

* il est hors de question qu’une organisation scolaire puisse être décidée comme le prévoit le décret, sans, voire contre, l’avis des conseils d’école et donc des enseignants. La refondation de l’école pour être durable, efficace et permettre ainsi la réussite des élèves, doit s’appuyer sur l’avis et l’engagement des enseignants.

* les enseignants voient une fois de plus leurs conditions de travail se détériorer : après les hausses d’effectifs par classe, les suppressions de postes RASED, le manque de remplaçants, la détérioration de la formation (initiale et continue), on leur demande à présent de venir travailler une demi-journée de plus. La coupe est pleine : les enseignants sont en droit d’attendre une revalorisation salariale et une reconnaissance de leur temps de travail réel, y compris en dehors de la classe.

POUR QUE LA REFONDATION NE SE LIMITE PAS AUX QUESTIONS DE RYTHME !

Pour nous, cette réforme doit concilier "réussite des élèves" et "conditions de travail des enseignants".

Il y a donc urgence à réduire les effectifs, donner vie au mandat du SNUipp "plus de maîtres que de classe" (partout et non uniquement en zones difficiles), restaurer comme il se doit les RASED, alléger les programmes et permettre une réelle formation des personnels digne de ce nom (formation initiale, continue et pour l’accueil des élèves en situation de handicap)...

Le SNUIPP-FSU n’est pas contre l’idée d’une réforme mais bel et bien contre un texte bricolé et insatisfaisant, tel qu’il nous est proposé par notre ministre.

Le SNUIPP-FSU appelle tous les enseignants qui pensent qu’un autre changement, qu’une autre école sont possibles, à le rejoindre

MERCREDI 23 JANVIER - 14 h

Place CORBIS - BELFORT

pour porter nos revendications sur la place publique et auprès du DASEN qui nous recevra en audience à l’issue de notre rassemblement.

Venez nombreux, c’est de vos élèves, de votre travail dont il s’agit !

SOYEZ ACTEUR DE L’AVENIR DE L’ÉCOLE, ET DE VOTRE AVENIR

Affiche pour la salle des maîtres

Tract à distribuer aux parents

 

12 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.