www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : L’ÉCOLE  / Solidarité  / RESF 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 mai 2012

RESF 90 : NE PLUS REVOIR D’ENFANTS À LA RUE !

Deux familles dont un bébé, étaient hébergées au 115 (abri de nuit) depuis leur sortie du CADA (centre d’accueil des demandeurs d’asile) le 29 mars pour l’une et le 2 avril pour l’autre. A l’initiative de RESF, de la Ligue des Droits de l’Homme et du secours catholique une rencontre avec Monsieur Butzbach a eu lieu en mairie le mercredi 16 mai, aboutissant à la mise à l’abri des ces 2 familles, à l’hôtel, pour 8 jours. Monsieur le Maire a mobilisé ses services pour envisager des solutions. Mais le délais a expiré...

Le 115 c’est un lit la nuit et un accueil de jour limité à 3X3 h par semaine. C’est à dire que dès 8h, les personnes doivent quitter les lieux et errer jusqu’à l’ouverture de l’abri de nuit vers 21h. Elles ne disposent pas de lieu pour changer les bébés, pour cuisiner, pour s’abriter des intempéries et pour se poser tout simplement. La santé des enfants, et de leurs parents, était gravement menacée.

Les 2 familles hébergées à l’hotel depuis mercredi devaient quitter les lieux à 12h.

Un rassemblement a lieu ce soir à 18h

Si aucune solution n’est trouvée, ces familles seront de nouveau prises en charge par le 115, mettant d’autres personnes à la rue, même la nuit, le dispositif d’hébergement d’urgence étant saturé.

Le CG finance des places de crèche pour les bébés.

Des contacts sont à nouveau pris avec le conseil général et la préfecture par la mairie. Nous n’avons pas eu de réponse à nos courriers du CG et de la préfecture.

Les services de la mairie et du CCAS continuent à suivre ces situations et engagent une réflexion plus globale, d’autres familles étant en passe de se retrouver dans la même situation prochainement.

Auparavant, le conseil général et la préfecture avaient été alertés. De plus, un courrier a été déposé dans leurs boites aux lettres le mercredi matin 16 mai.

Une autre rencontre aura eu lieu demain matin pour faire le point, élargir le débat avec d’autres institutions et imaginer des solutions durables car d’autres familles sont en passe de se trouver dans cette même situation.

Nous vous tiendrons informés des suites et des actions à mener le cas échéant afin de ne plus revoir d’enfant à la rue !

Fraternellement

Monique pour RESF 90

 

28 visiteurs en ce moment

*Top Salle 0.06, Maison du peuple, Place de la Résistance, 90020 BELFORT Tel : 09 51 55 19 09 / 06 52 90 66 26 Email : SNUipp-FSU 90
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 90 | Territoire de Belfort, tous droits réservés.